Mentions légales
Cookies
Politique de confidentialité
Coming-web
  Retour
Les dernières actualités sur le référencement naturel  <  8 tendances SEO à surveiller en 2021           Suivant  
8 tendances SEO à surveiller en 2021
Publié le 19/07/2021

Google met à jour son algorithme de recherche plusieurs milliers de fois par an.

La plupart de ces mises à jour sont trop petites pour être remarquées, bien qu'il y en ait toujours quelques-unes. 
Ainsi, les règles de recherche changent tout le temps, ce qui fait de l'optimisation de la recherche une cible en mouvement continu.

Au fur et à mesure, Google s'améliore dans la recherche de contenu pertinent. Il est alors de plus en plus difficile de manipuler Google avec des techniques de référencement obscures. Cela signifie que le contenu est désormais roi. Nous allons passer en revue dans cet article, quelques-unes de ces nouvelles tendances SEO.
 

1- Les nouvelles mesures de l'expérience utilisateur auront un impact sur les classements.

En mai 2020, Google a introduit le concept de Core Web Vitals. Trois nouvelles mesures sur la façon dont Google mesure l'expérience utilisateur.

Ces trois mesures concernent plus ou moins la vitesse perçue de la page.

1 - à quelle vitesse elle se charge,
2 - à quelle vitesse elle devient interactive,
3 - à quel point elle est stable lors du chargement.

Le concept de Core Web Vitals

Le Core Web Vitals fera parti des signaux de classement officiels en mai 2021. 
Ce nouveau signal d'expérience de page sera un facteur de classement pour les smartphones et remplacera les exigences AMP. 
Le Core Web Vitals servira de qualificatif pour les pages qui souhaitent apparaître dans le Top Stories de Google. Avant, seules les pages AMP pouvaient apparaître dans le Top Stories, car elles étaient fiables et rapides. Google pourra mesurer la vitesse à l'aide de Core Web Vitals, cette opportunité sera étendue à toutes les pages avec un score d'optimisation suffisamment élevé. 

Le Core Web Vitals peut être mesuré à l'aide de n'importe quel nombre d'outils Google pour les développeurs Web :

1 - Web Vitals Chrome Extension 
2 - Chrome DevTools
3 - Search Console
4 - Chrome UX Report
5 - PageSpeed Insights
6 - Lighthouse

2 - L’index mobile-first appliqué pour tous les sites

Google depuis courant 2016 avait commencé à passer des sites internet à l'indexation mobile first.
Le site était classé en fonction de sa version mobile plutôt que de sa version de bureau. Jusqu'à maintenant, le processus a été plutôt lent. Chaque site internet devait être vérifié par Google pour voir s'il était prêt pour les mobiles et ne faisait le changement que si celui-ci avait réussi le test.
Par contre, tous les sites nouvellement enregistrés sont indexés par défaut sur le mobile. Au bout de presque quatre ans, le processus est bientôt terminé, mais il y a encore des sites anciens qui n'ont pas réussi à s'adapter à l'écran mobile.
Ces sites Web, seront obligés de se lancer dans l'indexation mobile, qu'ils soient prêts ou non comme Google l'a déjà annoncé..
Actuellement, la transition est prévue pour mars 2021.
Si vous pensez que votre site internet résiste encore à l'optimisation mobile, nous pourrons vous établir un audit totalement gratuit et vous préparez une liste de contrôle détaillée de tout ce dont vous devrez tenir compte lors de la transition.

3. L'intelligence artificielle régira toutes les recherches.

Depuis RankBrain en 2015 et BERT en 2019, Google a fait un énorme pas en avant dans l'utilisation de l'IA pour interpréter à la fois les requêtes et les résultats de recherche.
Un an après la mise en place de BERT en France (qui a pour objectif de mieux comprendre le langage naturel des internautes), Google a annoncé des améliorations du côté de la compréhension des requêtes.
BERT s'est avéré incroyablement efficace pour identifier l'intention exacte d'une requête. Il peut résoudre l'ambiguïté lexicale, apprendre de nouveaux mots, corriger les fautes d'orthographe, trouver des synonymes et rendre compte des mots vides précédemment ignorés.

Ci-dessous un exemple de la façon dont BERT a amélioré les résultats de recherche de semi-pertinents à complètement précis :
La façon dont BERT a amélioré les résultats de recherche

Dans le cadre de recherches plus spécifiques, Google a amélioré la capacité de son algorithme à proposer un passage précis d’une page qui rassemblerait beaucoup d’informations.
Selon Google, vous trouverez plus simplement des réponses à vos questions.
Cette amélioration permettra d’augmenter la pertinence des résultats de recherche de 7 %.

Augmenter la pertinence des résultats de recherche de 7 %

Maintenant que BERT a une compréhension plus approfondie du langage naturel, le contenu que nous publions n'a plus autant besoin d'aide du référencement. Nous pouvons passer de l'écriture pour les moteurs de recherche à l'écriture pour les utilisateurs réels, ce qui signifie moins de contraintes pour les mots-clés, moins de pression pour inclure des variations de mots-clés proches et plus de liberté pour exercer de bonnes habitudes d'écriture.
 

4. Les entités seront utilisées au même titre que les backlinks

Le Knowledge Graph est la base de connaissances de Google sur les entités nommées au niveau mondial, lui permettant d’afficher dans ses résultats de recherche des Knowledge Panels (fiches d’informations) sur de nombreux lieux, personnes, noms d’entreprises, etc.

Aucune requête n’est identique sur un sujet donné, ce qui apparaît dans un Knowledge Panel peut varier fortement d’une entité nommée à une autre.
Les entités seront utilisées au même titre que les backlinks

En règle générale, on y trouvera :
- Un titre et un bref résumé du sujet (souvent extrait de Wikipedia) ;
- Une ou plusieurs photos de la personne, du lieu ou de l’entité ;
- Une description plus détaillée du sujet ;
- Des faits (date de naissance, lieu actuel du sujet…) ;
- Des relais vers des sites web officiels ou bien des réseaux sociaux.

Ils peuvent également inclure des informations spéciales liées à des sujets particuliers.
- Des titres de chansons d'artistes musicaux ;
- Des listes d'équipes sportives;
- Les prochains épisodes de séries télévisées connues ;

Il est totalement impossible de pouvoir réaliser une liste exhaustive des différents types d’informations affichés dans les Knowledge Panels
La raison, c'est qu'il existe une multitude de types d’informations diverses, et cette liste évolue dans le temps.
En matière de référencement, plutôt que d'avoir un réseau de pages connectées par des backlinks, Google disposera bientôt d'un réseau d'entités connectées par leurs relations, sur le modèle du monde réel.
Ce modèle indiquera à Google quelles seront les entreprises dignes de confiance, quels auteurs seront des experts et quel contenu méritera vraiment d'être le mieux classé dans les SERP. (Search Engine Result Page) qui désigne la page de résultats d'un moteur de recherche, affichée suite à la saisie d'une requête dans le formulaire de recherche.

Si beaucoup de personnes pensent que les informations affichées dans les Knowledge Panels viennent principalement de Wikipedia et bien, il n'en est rien.
Quelques résumés sont bien issus de l'encyclopédie en ligne, mais la grande majorité des données viennent du Knowledge Graph et donc de Wikidata , propriété de Google.

Qui est Wikidata de Google ?

Wikidata est un système très puissant, qui comprend des faits et des informations sur les entités à partir de documents partagés sur le web, ainsi que des bases de données open source et sous licence. Au fil du temps Wikidata de Google à accumuler plus de 500 milliards de faits au sujet de cinq milliards d'entités.

Pourquoi et comment modifier les informations du Knowledge Panel ?
Pourquoi le bouton "Signaler un problème" sous Knowledge Panel, pour permette justement de signaler d'éventuelles erreurs et de proposer des modifications.
Il existe aussi des procédures pour "revendiquer" l’appartenance d’une entité nommée avec des possibilités avancées d’interaction avec les informations affichées.
Le fait d'avoir la possibilité de modifier ou compléter un profil, permet également d'éviter qu’une personne malveillante ne le fasse à votre place.

Pour les entreprises locales, il existe un processus de réclamation distinct, qui fonctionne par l’intermédiaire de l’offre Google My Business (GMB).
Sont objectif, c'est de permettre aux entreprises locales de gérer des informations particulières dans leurs Knowldege Panels, tels que les heures d’ouverture et les informations de contact, comme le téléphone, le site internet et bien plus encore...

5. Les facteurs E-A-T peuvent jouer un rôle plus important

Les facteurs d'expertise, d'autorité et de fiabilité (E-A-T) sont un sujet très controversé dans la communauté SEO.
Certains disent que E-A-T est un signal de classement, d'autres affirment qu'il n'y a aucun moyen pour Google de mesurer le E-A-T avec son algorithme.
E-A-T sont donc les critères que Google considérerait comme les trois indices de qualité d’une page.

Exemple : 
- si la page mentionne toutes les bonnes entités associées au sujet, alors c'est probablement exact.
- si le nom de l'auteur est bien établi sur le Web, est associé à d'autres plates-formes et profils thématiques similaires, alors l'auteur est probablement un expert.

Avec l'aide de l'IA et d'un graphique de connaissances en constante évolution, il est prudent de supposer que Google sera bientôt en mesure de mesurer E-A-T avec une certaine confiance.
Ce qui est devient de plus en plus urgent, compte tenu de la prévalence du spam, des théories du complot et des fausses nouvelles.

Danny Sullivan dit dans le Tweet ci-dessus :

Danny Sullivan dit dans le Tweet ci-dessus :

E-A-T est-il un facteur de positionnement ?

Non, E-A-T n’est pas mesurable en tant que variable, comme nous le faisons avec la vitesse de chargement que nous mesurons directement.
Nous utilisons un ensemble de différents signaux pour déterminer si le contenu de la page correspond à des critères d’expertise, d’autorité et de fiabilité (E-A-T) comme un humain le percevrait.
En ce sens, E-A-T est un facteur de ranking.

Notre conclusion :
Il ne faut pas vous inquiéter, il ne s'agit pas uniquement d'entités et d'intelligence artificielle. En fait, de nombreux signaux indirects E-A-T sont assez familiers et faciles à démontrer.
Les bons backlinks à l'ancienne sont toujours un signe d'autorité. Un protocole sécurisé est toujours un signe de fiabilité, tout comme une bonne expérience utilisateur.
 

6. Le référencement local deviendra de plus en plus complexe

Petite explication sur le référencement GMB (Google My Business) :

Pour permettre aux internautes de trouver un professionnel dans une zone géographique précise, Google met en avant sur les résultats de recherche les sites des professionnels qui optimisent leur référencement local (fiche GMB).

Mais, au cours des deux dernières années, nous avons vu Google s'éloigner du facteur de proximité et augmenter lentement sa dépendance à la qualité et à la pertinence.
Google évolue donc régulièrement pour offrir la meilleure expérience possible aux internautes.
Son objectif est ainsi de proposer les résultats les plus pertinents en fonction des recherches.
Il faut savoir qu'aujourd'hui 46 % des requêtes sur Google sont locales, il est donc essentiel pour les professionnels de s’appuyer sur le référencement géolocalisé afin de développer leur visibilité sur Internet et que celle-ci disposent désormais d'une certaine marge de manœuvre pour influencer les classements locaux.
Les entreprises peuvent désormais publier des articles, répondre aux questions, ajouter des produits et des services, proposer des réservations et configurer la messagerie, le tout à partir de leurs fiches. En fait, les fiches sont maintenant si avancées que les internautes ont à peine besoin de visiter les sites Web réels.
Google, avec l'apparition de la COVID-19, n'a pas tardé à équiper les fiches GMB avec encore plus d'options.
Vous pouvez marquer votre entreprise temporairement fermée, ajouter des heures d'ouverture alternatives, collecter des dons, vendre des cartes-cadeaux et activer des attributs spéciaux pour mettre en évidence les options de sécurité : (port du masque, gel à l'entrée, uniquement sur rdv...)

Google n'a pas tardé à équiper les fiches GMB avec encore plus d'options.

Une autre mise à jour intéressante liée à la pandémie de la Covid 19, les prestataires de santé tels que les médecins, les thérapeutes et d'autres praticiens peuvent utiliser Google My Business (GMB) pour revendiquer leur cabinet et en gérer les informations.
Google My Business permet d'ajouter des détails sur des services tels que la télémédecine et de personnaliser les profils des établissements dans la recherche Google et sur Maps.
À partir d'un compte Google My Business validé, les propriétaires et gérants de cabinets peuvent interagir avec leurs patients actuels et les tenir informés, et en attirer de nouveaux.
Certains membres de la communauté SEO y voient le début possible d'un changement de politique plus large.

Le meilleur moyen d'apparaître en bonne position localement, c'est d'optimiser votre fiche Google My Business.

Vous devez la traiter comme s'il s'agissait de votre deuxième site Web, en explorez toutes ses fonctionnalités (publications, questions-réponses, attributs, etc.) et gardez un œil attentif sur vos avis. Vous n'avez pas trop de temps de vous en charger, vous pouvez faire appel une agence de marketing digital.

7. Les données structurées deviendront incontournables.

Les données structurées ne sont pas exactement une nouvelle tendance SEO, car nous en parlons depuis quelques années maintenant.
Mais même si leur importance ne cesse de croître, les données structurées ne sont pas encore une tactique de référencement largement adoptée par tous.
L'application la plus immédiate des données structurées est de créer des extraits de code riches (Rich Snippets ), qui sont absolument essentiels si vous souhaitez vous classer pour des choses comme des recettes de cuisine ou des fiches de produits e-commerce :

L'application la plus immédiate des données structurées est de créer des extraits de code riches

Une autre application des données structurées est de les utiliser pour le référencement local. Il existe un type de schéma appelé "entreprise locale" et il vous permet de marquer votre entreprise, son adresse et ses coordonnées clé. Une fois appliqué sur votre site Web, le schéma local indique à Google où se trouve votre entreprise et améliore vos chances d'apparaître dans les résultats de recherche locaux.
Enfin, les données structurées vous aident à créer des entités. Même si Google peut désormais récupérer des entités à partir de données non structurées, vous pouvez accélérer les choses en utilisant des données structurées pour marquer les lieux, les personnes et les entreprises importantes.
Les données structurées font référence à la mise en place d’un type de balisage sur une page web, afin de fournir aux moteurs de recherche des détails supplémentaires sur le contenu de la page et les éléments qui le compose.
Une donnée structurée est donc un morceau de code que vous pouvez insérer sur les pages de votre site web dans le balisage de celle-ci.

8. Google ira plus loin pour satisfaire l'intention.

Grâce à BERT, Google peut désormais récupérer non seulement des pages, mais sélectionner des petits extraits des pages, pour satisfaire l'intention exacte de la recherche d'un internaute.
Exemple, si je veux savoir si les éléphants peuvent sauter, Google affichera le paragraphe exact répondant à ma question et je n'aurai pas à lire ni même à visiter la page.

Je veux savoir si les éléphants peuvent sauter

Un autre exemple, si je veux savoir comment aiguiser un couteau, Google sautera les parties lentes des tutoriels en ligne et me proposera à la place de regarder l'action directement en vidéo !

Comment aiguiser un couteau

Ce que cela signifie pour le référencement, c'est que de plus en plus de requêtes recevront une réponse à partir de la position zéro et que le rythme va s'accélérer quand BERT aura un accès complet. 
Le SEO s'installe davantage dans un rôle d'assistance, car dans le passé, le référencement était la principale force motrice et vous pouviez l'utiliser pour classer une page, qu'elle soit réellement bonne ou non.

Aujourd'hui, vous devez d'abord avoir un excellent contenu, puis utiliser le référencement pour vous assurer que Google en prend bien note.

À l'avenir, ce travail deviendra de plus en plus complexe, d'autant plus que les éléments riches (rich snippets) sont de plus en plus courants dans les SERP et qu'il s'agit davantage d'être présent que d'être classé.

Et vous, votre site internet est-il bien présent. Nous pouvons vous faire un audit de celui-ci.

Dominque ROUSSEL - Directeur Marketing
Voir notre solution
Articles similaires
ACTU COMING WEB

Le SEO au coeur de votre stratégie webmarketing

18/03/2021
ACTU COMING WEB

Comment créer de l'engagement sur votre site web

16/07/2021
ACTU COMING WEB

Référencement local - une stratégie gagnante

19/07/2021