Mentions légales
Cookies
Politique de confidentialité
Coming-web
  Retour
Les dernières actualités sur le référencement naturel  <  Pourquoi et comment optimiser mes images pour le SEO ?   Précédent
Pourquoi et comment optimiser mes images pour le SEO ?
Publié le 03/12/2020

Les images sur votre site internet sont souvent considérées comme anodine.
Elles sont sans importance et ne contribuent pas au référencement de vos pages !
Une image n’a pas besoin d’être optimisée !
Mes images sont les mêmes que sur tous les autres sites de mes confrères !

Fréquemment, nous entendons ce genre de réponse et pourtant, tout est faux !

Pourquoi, et bien il suffit de lire cet article où nous allons vous présenter quelques pistes.

 

Vous devez connaître plusieurs choses importantes au sujet de vos images :

1 - Trouvez des images uniques ou faites intervenir un photographe.
2 - Choisissz le bon format d’image.
3 - Clarifiez les dimensions d’image pour vos pages.
4 - Vos images doivent être compressées.
5 - Un chargement paresseux des images hors écran.
6 - Ajoutez du texte alternatif à vos images.
7 - Ajoutez une balise de schéma
8 - Protégez vos images contre le vol.

Maintenant, rentrons dans le vif du sujet, nous allons apporter quelques explications sur chacun des points énumérés ci-dessus.

Si par mégarde, vous utilisez des images d’un autre site internet, vous risquez d’enfreindre les droits d’auteur. Si c’est le cas, les conséquences peuvent être lourdes. Tribunal, amende, interdiction…

Astuce :
Si vous n’utilisez pas vos propres images, assurez-vous que la licence d’utilisation vous en donne le droit.

Quels sont les types de licence sur les images ?

  • Libre de droits : utilisation libre et illimitée. Usage commercial, promotionnel, privé
  • Droits gérés : utilisation unique. Usage commercial, promotionnel, privé Exclusivité de l'image.
  • Usage éditorial : utilisation unique. Usage d'intérêt public et ou fait d'actualité Exclusivité de l'image.

Maintenant, chaque fois que nous cherchons un produit ou un service ou bien autre chose, Google s’efforce de nous présenter des résultats correspondant le mieux à notre demande.

Maintenant, prenons le cas de votre site, si c’est un e-commerce, et que vous utilisez les mêmes images produits que vos concurrents, vos chances d’être en bonne place dans les SERP "search engine result page" page de résultats des moteurs de recherche sont très minces.

Un exemple, je cherche ‘appareil photo jetable’ sur Google
Comme il y a beaucoup de sites qui proposent les mêmes produits, et qui ne s’embarrassent pas avec des photos uniques, Google n’a pas d’autres choix que de montrer les mêmes images pour tous.

Les images en PNG et JPEG ont cessé d’être des formats d’images par défaut.
Les formats préférés d’aujourd’hui sont JPEG 2000, JPEG XR, AVIF et WebP.
Ces formats gèrent mieux la compression et peuvent donc être allégés, ce qui permet un meilleur temps de chargement et une amélioration globale de l’expérience utilisateur.

Parmi ces quatre formats d’extension, nous retenons en premier le format WebP.
Il est considéré comme le format le plus universel du web. Il prend en charge la compression avec et sans perte, il permet la transparence et peut être animé.
Les fichiers WebP ont tendance à être 20 à 35 % plus légers que les fichiers JPEG ou PNG de qualité similaire.

Cela pourrait avoir un impact négatif sur votre classement si vous ignorez les dimensions de vos images.
Le navigateur prendra un certain temps pour essayer de déterminer la bonne taille appropriée pour vos images à montrer sur l’écran.

Pour l’utilisateur, le chargement des images peut être interminable et donc gênant.
Pour Google, il mesure le temps de chargement dans le cadre de l’évaluation de l’expérience utilisateur.

Vous devez donc éviter le plus possible ces problèmes en définissant les propriétés de hauteur et largeur de vos images.

Un exemple ci-dessous :
<img src="mon-image.jpg" width="640" height="360" alt="mon-image-est-tres-belle" />

Vous pouvez réaliser encore plus d’économies en vous servant d’un logiciel de compression d’image comme par exemple Optimizilla ou Compressor.io. Ils sont gratuits et il en existe bien d’autres en ligne.
Plus vos images seront compressées, plus vos pages chargeront rapidement.

Une autre astuce pour vos images qui peut améliorer l'expérience utilisateur consiste à différer vos images hors écran. 
Cela signifie que vous ne chargez pas les images tant qu'elles ne sont pas nécessaires. Les images en haut sont chargées immédiatement, tandis que les images en bas de la page ne sont chargées que lors du défilement, définit par le terme « Lazy Loading ». 
Méthode qui permet d'améliorer les temps de chargement, en particulier sur les sites Internet incluant de nombreuses données telles que des images et des vidéos.

Le texte alternatif est un attribut d’image qui contient la description de l’image.
L’objectif premier est d’être lu à haute voix pour les visiteurs malvoyants ou d’être montré lorsque l’image ne peut être chargée.

En référencement, le but principal du texte de description de l’image et de décrire l’image au moteur de recherche.
Vous devez toujours choisir un bon texte alternatif pour décrire votre image avec précision.

Le balisage de schéma est une collection de balises HTML utilisée pour indiquer à Google ce qu'il y a sur votre page. 
Un exemple, vous êtes une entreprise locale, vous pouvez utiliser les balises pour indiquer à Google quelle partie du contenu de votre page est une adresse, un numéro de téléphone, etc. 
Cela permet à Google de se sentir plus en confiance pour afficher vos informations dans la recherche.
Pour les images, il est judicieux d’appliquer des données structurées sur des pages produits par exemple.
Bien utilisé, Google pourrait utiliser vos images pour créer des extraits enrichis dans le SERP.

Vous pouvez baliser les images sur vos pages manuellement avec l’assistant de balisage de données structurées de Google.

 

Le Saviez-vous ?
L'outil d'aide au balisage de données structurées vous permet de baliser des éléments spécifiques d'une page Web pour aider Google à les interpréter, et à présenter vos données de façon plus attrayante et plus innovante dans la recherche Google.

Le saviez-vous, le vol d’images est monnaie courante sur Internet et cela vous fait courir le risque de perdre le caractère unique de vos images. 
La pire des situations serait que le site qui utilise vos images soit lui-même mieux optimisé pour le référencement.

Il pourrait en fait être classé au-dessus de vous avec l’aide de vos images.

Vous devez retenir les trois attributs les plus importants pour vous protéger :

1 - Auteur (artiste ou créateur) :
Où vous mettez l'auteur de l'image. 

2 - Source (crédit) :
Où vous ajoutez le lien vers votre site web ou le site web d'où vous avez pris l'image.

3 - Copyright Notice :
Où vous placez le lien vers votre licence de Copyright et sa description.


Si vos concurrents copient simplement le code que vous avez utilisé pour l'intégration d'images, Google vous considère toujours comme le propriétaire réel et vous donne la préférence en raison de ces balises. 
Dans le cas extrême, ils suppriment les balises, Google vous donnera toujours la préférence, car il considère les images étiquetées comme plus fiables. 

Dominique ROUSSEL - Directeur Marketing

Articles similaires
ACTU COMING WEB

Référencement local - une stratégie gagnante

19/07/2021
ACTU COMING WEB

Le SEO au coeur de votre stratégie webmarketing

18/03/2021
ACTU COMING WEB

8 tendances SEO à surveiller en 2021

03/12/2020